La mère (extrait)

par racheldeville

Un autre rêve, je dois en avoir illustré maintenant un trentaine, il va falloir que je m’arrête, relier tous ces récits oniriques par un cordon ombilical invisible et à la fois couper le cordon avec ces rêves, aaah! mon dieu que c’est difficile, que c’est long, oui, mais il faut terminer!

Publicités